Le F.I.O.N.

Création 2007

Front d'Intervention pour l'Ordre Nouveau
Spectacle de rue créé suite aux élections présidentielles dans les locaux de Confluence 6 à Besançon (25).

Le spectacle

Autrefois belle et robuste, l’équipe du F.I.O.N. (Front d'Intervention pour l'Ordre Nouveau) réunissait en son sein l’élite de la police. Aujourd’hui, elle ne se compose plus que de quatre agents. Victime de son succès, il ne reste plus aucun opposant au pouvoir. Le F.I.O.N. pourra-t-il échapper au chômage technique ? Pour justifier son existence, il faudra coûte que coûte trouver un dissident… Et pourquoi pas l'un des membres de sa glorieuse brigade ? 
Les chansons s’enchaînent, le F.I.O.N. s’époumone, son message est dur à gober…

Deux versions du spectacle existent, une pour la rue, l’autre pour la salle.
Dans cette dernière, les agents du F.I.O.N. organisent leur journée nationale de recrutement, où chaque spectateur est candidat...

Note d'intention

Nous avons imaginé un Etat, l’Etat du « Glorieux », dirigé par son « Glorieux Souverain », où tout est strictement conforme depuis la mise en place de la brigade du F.I.O.N.

Ce spectacle est monté à la manière d'une comédie musicale où les personnages, un inspecteur et ses suppôts, traquent le moindre dissident, sans état d’âme.

La musicalité du F.I.O.N. égaie la gravité sous-jacente du propos et tourne en dérision la bêtise humaine. Alliant l’outrance et le ridicule de la farce, ce spectacle interpelle avec humour.

Distribution

Ecriture (texte, paroles, musique et arrangements) : Solène Angeloni, Nicolas Guépin, Frédéric Joannès, Jean Lacroix, Cécile Lemaitre, Mathilde Ménager
Mise en scène et chorégraphies : création collective
Regard extérieur : Estelle Carlier
Jeu : Solène Angeloni, Nicolas Guépin, Jean Lacroix et Mathilde Ménager
Régie son et lumières (pour la version "salle") : François Robert

Galerie photo